Panacée pour les affaires ou menace pour les TI?

L’informatique en nuage, ou infonuagique, fait beaucoup jaser depuis quelques années. Au début, on aurait pu croire à une nouvelle mode passagère, propulsée par le marketing des fournisseurs qui sont passés maîtres dans l’art de nous vendre la saveur du mois. Mais avec le temps, force est de constater que l’infonuagique progresse à la vitesse grand V et qu’elle est là pour rester. D’ailleurs, une étude réalisée par le magasine CIO Canada à l’automne 2012 auprès de 200 entreprises canadiennes révélait que 10% d’entres elles livraient déjà 50% de leurs services via le nuage.

Souplesse pour les affaires

Dans le modèle TI traditionnel, des investissements importants sont nécessaires avant même de pouvoir assurer le service auprès du premier utilisateur. Au contraire avec l’infonuagique les entreprises n’ont plus à investir dans les équipements complexes et coûteux qui nécessitent une main d’œuvre spécialisée et difficile à recruter. Elles n’ont plus à se préoccuper des mises à jour et des migrations technologiques toujours trop longues et coûteuses. Elles peuvent accéder à une foule de services spécialisés qu’on assemble et configure selon les besoins du moment, qu’on accède en tout temps et en tout lieu, au travers une simple interface Web ou sur un appareil mobile. De plus, plusieurs fournisseurs offrent un mode de financement flexible où on paie les services à l’utilisation et selon la consommation qu’on en fait. Des économies substantielles peuvent en résulter, par exemple lorsque le nombre d’utilisateurs ou les périodes d’utilisation fluctuent dans le temps.

La mort des TI traditionnelles ?

La nature de plus en plus cyclique, évolutive et compétitive des entreprises demande une agilité organisationnelle difficile à concilier avec des fonctions TI traditionnelles où on carbure aux gros projets, déployés sur une longue période. La firme de recherche Forrester va même jusqu’à prédire la disparition pure et simple des TI traditionnelles d’ici 3 à 5 ans! Les fournisseurs de solutions infonuagiques ont compris où se situent leur intérêt et leurs efforts de vente ciblent dorénavant les décideurs des lignes d’affaires. Les équipes TI se retrouvent avec une compétition externe féroce qui vise directement leurs clients internes traditionnels.

Changement de paradigme

Nous vivons actuellement un changement de paradigme qui exige une transformation des fonctions TI. Celles-ci doivent mettre en place un modèle collaboratif où elles travailleront de manière beaucoup plus rapprochée avec les secteurs d’affaires de l’entreprise pour mieux comprendre leurs enjeux stratégiques, leurs orientations et leurs priorités. L’occasion est belle de devenir un véritable partenaire stratégique qui saura intégrer les outils technologiques internes aux multiples possibilités disponibles sur le nuage pour créer des solutions d’affaires pertinentes, adaptables et évolutives. De plus, les équipes TI internes sont les mieux placées pour agir comme gardiennes de l’intégrité, de la sécurité et de la confidentialité des données pour mitiger les risques inhérents à la redirection des informations vitales à l’extérieur des murs de l’entreprise. L’infonuagique a tout le potentiel pour être le catalyseur d’un partenariat TI – Affaires renouvelé, plus fort et plus apte à créer de la valeur pour les entreprises.

Image