Pourquoi s'y intéresser ?

Les gestionnaires d'aujourd'hui font face à de nombreuses pressions pour démontrer que leur environnement TI peut soutenir de façon optimale l'évolution stratégique, tactique et opérationnelle de leur entreprise. Les défis sont de taille : budgets restreints, entreprise en transformation, parc applicatif complexe, volume de données en constante augmentation, réglementation plus exigeante, intégration des besoins de plusieurs lignes d'affaires. Même si on ne cesse d'entendre que les TI coûtent cher, les projets s'additionnent et viennent augmenter ces actifs TI*… ainsi que leur coût.

De plus, l'introduction, la diversification et l'accumulation de ces actifs technologiques peuvent avoir des effets indésirables avec le temps. En effet, la performance et la compétitivité des équipes TI et des lignes d’affaires pourraient être affectées négativement et nécessiter des investissements très importants pour redresser la situation.

La gestion du portefeuille d'actifs TI est un cadre de gestion qui permet à l’organisation de maîtriser, justifier et encadrer l'introduction et l'optimisation de ses actifs technologiques. Il donne les moyens à tous les intervenants de porter un jugement sur la valeur des changements proposés.

Que savez-vous des vos actifs TI ?

Peu importe la taille de l'entreprise, tout changement aux actifs passe plus ou moins formellement par les étapes décrites dans notre diagramme.

L'introduction ou l'évolution d'un nouvel actif TI subit souvent une série d'événements qui fait varier à la baisse sa valeur. Les raisons de ces variations sont nombreuses : problématiques de projet ou lors du déploiement, multiplication du nombre d'applications, complexité d'intégration aux actifs existants, augmentation de la fréquence des cycles de transformation, etc. On doit donc s'interroger sur la valeur réelle de ses actifs et s'attarder sur ceux qui n'offrent plus un rapport coûts/bénéfices adéquat. Il pourrait s’en trouver qui coûtent trop cher, qui ne répondent plus adéquatement aux besoins ou qui ne sont plus en ligne avec les orientations de l'entreprise.

Pour être en mesure de faire porter ces constats sur des informations factuelles, il faut procéder à une gestion efficace de ses actifs TI. Cela permet de recenser les actifs, de cumuler des informations en mode continu mais surtout d'être en contrôle de l'évolution de la situation. Il devient alors possible d’identifier des indicateurs de gestion et de disposer d'axes d'analyse permettant à tous les intervenants de partager la même réalité.

Prêt pour l'action ?

Une saine gestion des actifs TI constitue un moyen privilégié pour soutenir adéquatement la prise de décision. Les informations qui en découlent donneront lieu à des discussions basées sur des faits et permettront de :

  • Démontrer la complexité du portefeuille;
  • Remettre en question le maintien d'un actif;
  • Initier des stratégies d'optimisation;
  • Soutenir une transformation d'entreprise;
  • Faciliter l'alignement des TI sur les objectifs d'affaires;

 
Permettre des choix éclairés sur les orientations d'architecture d'entreprise.

De plus, l'interprétation des informations et l'établissement des recommandations permettront de stimuler la réflexion des équipes d'architecture et de planification dans le but de maintenir un environnement optimal.

Prêt pour attaquer le prochain cycle de transformation ?

* Les actifs TI sont composés d'applications, de données/informations et de composantes d'infrastructures.

Image